La mise en patrimoine de l'eau : enjeux identitaires et représentations relatives aux valeurs d'usages de l'eau dans les zones de développement touristique du maroc

par Céline Viaud

Projet de thèse en Ethnologie

Sous la direction de Paul Pandolfi.

Thèses en préparation à Montpellier 3 depuis le 09-11-2009 .


  • Résumé

    Le patrimoine de l'eau constitue une mémoire vivante des sociétés méditerranéennes et de leur rapport à l'environnement. dans un contexte de pénurie d'eau croissante, les savoirs-faire populaires en matière de gestion des ressources constituent-t-ils un héritage commun à mobiliser ? aujourd'hui si des sites majeurs liés à la gestion de l'eau, à leur dimension sacrée ou aux usages nobles de l'eau (aqueducs, jardins) sonr déjà protégés, l'essentiel du patrimoine vernaculaire, lié à la domestication quotidienne de l'eau, semble particulièrement délaissé, et sa pérennité menacée par les évolutions sociétales récentes. la dégradation de ce patrimoine est liée à la fois à la croissance urbaine, parfois anarchique, l'absence de protections adaptées et la sensibilisation insuffisante des populations, mais également à la diminution des usages collectifs de l'eau. cette étude vise à expliquer en quoi les sites touristiques transforment la gestion de cette ressource. a travers la transmission des valeurs d'usages de l'eau nous décrirons les processus d'appropriation et de légitimation des gestionnaires de l'eau face à l'activité touristique. théâtre du développement touristique, les villes marocaines aspirent à un renouveau de leur identité à travers la quête de leur patrimoine; dans quelle mesure le patrimoine de l'eau est-il un enjeu identitaire passé, présent et à venir dans les processus d'appropriation, d'usage et de répartition des ressources naturelles ?


  • Pas de résumé disponible.