Se soigner dans la ville. Gestion urbaine de la santé et parcours urbains de soins de personnes vivant avec le VIH/sida. Approche comparative des cas de Bruxelles et Rouen

par Maguelone Vignes

Thèse de doctorat en Sociologie, demographie

Sous la direction de Danièle Carricaburu.

Thèses en préparation à Rouen , dans le cadre de Ecole Doctorale Homme, Sociétés, Risques, Territoire depuis le 15-01-2010 .


  • Résumé

    Cette recherche part de l'hypothèse que l'organisation spatiale des soins et services psycho-médico-sociaux dans la ville, qui traduit le dispositif de gestion urbaine de la santé, contribuent à modeler les parcours de soins de personnes atteintes par une maladie particulière et devenue chronique, le vih/sida. comment personnes séropositives et professionnels psycho-médico-sociaux s'adaptent-ils à ce dispositif, y résistent-ils ou le façonnent-ils ? la comparaison entre les villes de bruxelles et de rouen permet de voir comment ces deux catégories d'acteurs ajustent leurs pratiques à une organisation socio-spatiale de la santé large et diversifiée (bruxelles) ou au contraire centralisée (rouen). du côté des personnes sépositives, il s'agit de voir en quoi la vie avec la maladie modifie le rapport à l'espace et façonne un usage de la viile, évolutif selon les phases de maladie. les situations sociales de vulnérabilités vécues par les personnes amplifient ces modifications et permettent d'en affiner l'analyse. du côté des professionnels psycho-médico-sociaux, comment ceux-ci exploitent-ils l'organisation socio-spatiale des soins existante en même temps qu'ils la contournent ou travaillent à son évolution ? la recherche apportera également un éclairage, par une approche spatiale, sur l'articulation de la santé et de l'aide sociale dans la prise en charge de la maladie chronique.


  • Pas de résumé disponible.