Sociologie cognitive et morale du don de sang - Raisons et dé-raisons des (non-)donneurs.

par Guillaume Vimeney

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Pierre Demeulenaere.

Thèses en préparation à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) depuis le 17-11-2009 .


  • Résumé

    Notre étude porte sur les bonnes raisons et dé-raisons qui nous incitent à donner ou non notre sang. le travail s'articule autour de l'analyse comparative des systèmes de raisons justifiant le choix de se faire transfuser ou non. dans une période où le renouvellement de donataires apparait de plus en plus difficile, il nous a paru pertinent d'observer les représentations et les connaissances, des jeunes (18-25 ans) plus particulièrement, vis-à-vis du don de sang. hormis l'enjeu sanitaire crucial, ce projet recèle des intérêts scientifiques, essentiellement dans le champ de la sociologie cognitive. au sein de notre travail, nous avons intégré des réflexions issues d'horizons divers (de la philosophie morale, de l'anthropologie du don, de la psychologie sociale...). l'étude des raisons d'agir des individus sera également enrichie par une réflexion sur l'apport des sciences cognitives à l'étude des processus doxastiques. pour mener à bien cette recherche, une enquête quantitative, par questionnaire et traitement statistique, ainsi qu'une étude qualitative par observations ethnographiques et entretiens sociologiques, seront menées conjointement auprès de jeunes donneurs et non donneurs.


  • Pas de résumé disponible.