Les modalités de rencontre entre parents d'enfants handicapés et professionnels de sessad.

par Nathalie Vialtelle

Projet de thèse en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Dominique Fablet.

Thèses en préparation à Paris 10 depuis le 01-12-2005 .


  • Résumé

    La loi du 30 juin 1975, puis la loi d'orientation sur l'éducation, dite loi jospin de 1989, ont inscrit la nécessité d'apporter une éducation à tout enfant handicapé. cette éducation dite << spéciale >> en 1975 s'est d'abord développée dans les établissements médico-éducatifs. les circulaires de 1981 et 1982 ont facilité l'intégration scolaire par le développement de services ambulatoires sessad, la plupart du temps développés à partir des établissements, et autorisés à intervenir en complémentarité de l'éducation nationale auprès des enfants handicapés. mais il faudra attendre 1989 pour que la loi jospin et la réforme des annexes 24, fixant les conditions d'autorisation des établissements et services recevant des enfants handicapés, pour que se développe de façon plus significative l'intégration scolaire. cette étape marque le passage de l' << éducation spéciale >> au droit à l'éducation. la loi du 2 janvier 2002 exhorte les établissements et services en action sociale et médico-sociale à << évaluer la qualité de leurs activités et des prestations qu'ils délivrent >>. cette loi implique une élaboration commune entre les salariés, mais aussi entre l'institution et ses usagers, elle réactualise la place de ces derniers, redynamise la place des familles, favorise l'ouverture et la confrontation entre les différents partenaires. en consacrant le droit à l'information et la participation de l'usager, elle le restaure << dans tous ses droits de citoyen >>/...


  • Pas de résumé disponible.