Le Spirituel dans l’art d’Anish Kapoor et sa réception en Occident

par Christine Kayser (Vial)

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Serge Lemoine.

Thèses en préparation à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire de l’art et archéologie (Paris) depuis le 01-10-2005 .


  • Résumé

    Anish kapoor affirme le caractère spirituel de ses œuvres, un terme qu'il distingue du religieux et du sacré. quelle est la nature de cette spiritualité ? il s'agit de retrouver l'union avec « la totalité », union proto-culturelle qui serait perdue par l'emprise du matériel. s'agit-il d'un retour au « primitivisme dans l'art » à la manière de paul gauguin et barnett newman ? cette démarche est-elle influencée par l'héritage hindouiste de kapoor, ou bien tient-elle, comme il l'affirme, à la fonction hypostatique universelle de la couleur qu'il désigne comme « alchimique »? comment ce caractère spirituel est-il perçu par le spectateur occidental ignorant des diverses influences culturelles qui traversent l'œuvre ? l'œuvre porte-elle les marqueurs du spirituel par ses formes et ses couleurs ? ce mémoire étudie d'abord les diverses influences qui nourrissent et permettent de comprendre l'expérience des œuvres de kapoor. il s'attache ensuite à décrypter les mécanismes phénoménologiques, neurologiques et psychologiques qui permettent à ces marqueurs de fonctionner dans le contexte du musée ou de la galerie d'art moderne. mots-clés : anish kapoor ; le spirituel dans l'art ; hindouisme et art contemporain; bouddhisme et art contemporain ; zen et art contemporain ; rythmes ; monochromes ; archétypes


  • Pas de résumé disponible.