Un nouvel espace alternatif pour les jeunes filles turques en France et en Allemagne : 'sohbets' (conversations religieuses)dans la formation de l'acteur musulman.

par Sumeyye Sametoglu (Ulu)

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Nilüfer Göle.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 19-11-2009 .


  • Résumé

    Ce projet de recherche porte sur une nouvelle forme de socialisation religieuse des jeunes filles turques en france et en allemagne qui sont sympatisantes du mouvement gülen, un mouvement religieux et transnational. c'est autour des rassemblements permettant un échange de parole nommés 'sohbets' dans la tradition musulmane que l'on va étudier la formation et la socialisation d'un acteur pieux féminin dans un contexte européen. ces jeunes filles se rendent aux sohbets, afin de compenser la dichotomie entre l'espace public séculier (l'école et l'université) et l'espace privé où elles apprennent à devenir 'pieuses' par un accès au savoir religieux. en réactivant une mémoire islamique avec le côté discursif des sohbets, elles s'approprient la pratique de la rhétorique et la performativité dans la vie quotidienne, dans l'espace séculier. tout au long de ma recherche, je chercherai à répondre aux problématiques suivantes : comment les sohbets permettent-ils de construire un 'soi islamique'? est-ce que les sohbets sont des espaces alternatifs pour les jeunes de la troisième génération? quels sont les autres espaces alternatifs qu'elles créent entre l'espace public et privé?.


  • Pas de résumé disponible.