Etude des rapports entre mutations des sociétés locales, pratiques du feu, politiques environnementales, incendies et biodiversité en Nouvelle-Calédonie.

par Marie Toussaint

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Pierre-Yves Le Meur.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 10-12-2010 .


  • Résumé

    Depuis une dizaine d'années environ, les "feux de brousse" sont devenus un sujet de préoccupation majeur dans le débat public en Nouvelle-Calédonie. Ce travail visera à dépasser les discours stigmatisant afin de s'attacher à analyser les transformations des modes d'usage et de gestion du feu en zone rurale en les situant dans le contexte plus large des savoirs et pratiques locaux relatifs à la nature et à la biodiversité et de leurs évolutions contemporaines. Pour ce faire, il examinera dans une perspective socio-économique la construction même des catégories structurant la thématique environnementale en Nouvelle-Calédonie, puis leur traduction en termes de politique publique; ainsi que les expériences locales des acteurs confrontés à ces politiques environnementales. Cette étude combinera, via des études de cas localisées, dans une perspective comparative, le registre d'une anthropologie fondamentale centrée sur la caractérisation des acteurs, des normes, des savoirs relatifs à la nature et à la gouvernance des ressources naturelles et le registre d'une anthropologie appliquée travaillant dans une logique d'accompagnement des politiques publiques de gestion de la diversité et de prévention des incendies.


  • Pas de résumé disponible.