Les médiateurs de rue : entre surveillance de l’espace urbain et accompagnement social

par Naoko Tokumitsu

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Michel Forsé.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 18-10-2010 .


  • Résumé

    Le dispositif des « médiateurs de rue », né dans les années 1990, est de plus en plus adopté par les collectivités locales en France. L’activité est gérée soit par la municipalité (section de la prévention de la délinquance) soit par les associations qui sont subventionnées par la ville. Les agents (souvent d'anciens résidents) possèdent, pour la plupart, des connaissances approfondies sur les quartiers, mais ils ne sont ni des professionnels de l’action sociale, ni de la sécurité. Pourtant, ils sont amenés à exercer au quotidien une activité dans ces deux domaines, ayant pour objectif de réduire l’insécurité et de tisser le lien social avec des populations en difficulté. A partir notamment d'enquêtes de terrain effectuées dans quatre villes françaises, ainsi que d'une étude comparative avec d'autres pays (États-Unis, Japon), nous verrons comment, et en fonction de quels facteurs, s'articule cette double dimension.


  • Pas de résumé disponible.