Le tourisme comme stratégie : les politiques locales, nationales et internationales dans le village de San Pedro de Acatama au Chili.

par Barbara Venturi Ferriolo (Tagliolini)

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Véronique Boyer.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de Ecole doctorale de l'Ecole des hautes études en sciences sociales ED 286 depuis le 09-12-2010 .


  • Résumé

    San Pedro de Atacama est un petit village indigène des Andes chiliennes et la troisième localité touristique du Chili. Véritable oasis se trouve à l'extrême nord du Salar de Atacama avec une surface de 23.934 km2 et une population d'à peu près 1.500 habitants, la plupart d'entre eux formée par les afuerinos, chiliens ou étrangers qui y sont établis pour le travail lié au tourisme. La région étudiée se situe sur un territoire d'une très grande richesse minérale avec ses gisements de cuivre et lithium. L'industrie touristique se veut à la fois une alternative sur le plan de l'emploi et une thématique écologique de sauvegarde de l'environnement vis-à-vis des grandes industries minières du pays. La thèse se propose de mettre en évidence la logique des flux, les marchés émetteurs et l’évolution des pratiques touristiques. Pistes de recherche qui permettront de comprendre les enjeux contradictoires de la valorisation de San Pedro et la gestion marchande de la part de la communauté locale, les atacameños, l’État et les institutions intergouvernementales tels l'UNESCO pour ce qu concerne le patrimoine, ou la Banque Mondiale pour le tourisme durable.


  • Pas de résumé disponible.