La socialisation juridique de la jeunesse salariee. savoirs, acquisition et usages du droit social.

par Camille Tremeau

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Jean-Noël Retière et de Helene Michel.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de Ecole doctorale Droit, Economie-Gestion, Sociétés, Territoires (Nantes) depuis le 01-11-2010 .


  • Résumé

    Les modes de socialisation sont au cœur de la réflexion sociologique. une abondante bibliographie explore les formes particulières que revêt l'apprentissage des normes dans les mondes de l'école, de l'art, de la politique, du travail, etc. en revanche, il n'existe pas de recherches qui soient focalisées sur les supports et les formes de connaissance (et de méconnaissance) du droit, a fortiori du droit social. dans un contexte de parcellisation des formes d'emploi, de désyndicalisation et de vulnérabilité économique de larges fractions de la jeunesse, la (mé)connaissance du droit du travail et des multiples dispositifs d'aide sociale revêt une importance cruciale pour ceux qui entrent aujourd'hui dans la vie active ou qui payent le prix fort du chômage. quelles connaissances les jeunes salariés ont-ils de la législation encadrant les relations tant individuelles que collectives de travail ? de même, sur le registre de la protection sociale au sens large, quelles connaissances ont-ils, par exemple, de l'éligibilité aux minima sociaux ou bien encore des opportunités visant l'accès à l'emploi ? de quelles ressources disposent-ils (culture familiale, expériences professionnelles, réseaux sociables, formation scolaire) pour favoriser l'accès à ces droits ? les investigations que nous proposons de réaliser dans le cadre de la thèse permettront d'étudier, à l'aide d'une comparaison raisonnée de divers profils de jeunes engagés dans la vie active ou en quête d'emploi, les conditions propices à s'emparer concrètement de leurs droits et à en faire usage.


  • Pas de résumé disponible.