« Communication communautaire » : pratiques médiatiques des communautés indigènes du nord-ouest argentinpratiques médiatiques des communautés indigènes du nord-ouest argentinpratiques médiatiques des communautés indigènes du nord-ouest argentinpratiques médiatiques des communautés indigènes du nord-ouest argentinpratiques médiatiques des communautés indigènes du nord-ouest argentinpratiques médiatiques des communautés indigènes du nord-ouest argentinpratiques médiatiques des communautés indigènes du nord-ouest argentinpratiques médiatiques des communautés indigènes du nord-ouest argentinpratiques médiatiques des communautés indigènes du nord-ouest argentinpratiques médiatiques des communautés indigènes du nord-ouest argentinpratiques médiatiques des communautés indigènes du nord-ouest argentin

par Herlène Toulemont

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Brigitte Juanals et de Fulvio Alejandro Rivero Sierra.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) depuis le 21-10-2010 .


  • Résumé

    Cette recherche s’inscrit dans le champ de la « communication communautaire ». Apparue dans les années 1970, cette notion a évolué sur des controverses, donnant ainsi naissance à des définitions plurielles voire contradictoires. Elle est tantôt associée à la communication pour le développement, tantôt à la communication citoyenne, alternative et populaire. Malgré cette polysémie, la quantité de médias qui se rangent sous cette appellation est en forte expansion. L’objectif est donc d’avancer dans la compréhension de la notion de communication communautaire au prisme des pratiques médiatiques de communautés indigènes. D’abord, d’un point de vue théorique, je réalise une revue critique de la genèse de cette notion et des controverses scientifiques sur lesquelles elle s’est construite, en fonction d’aires culturelles et de positions idéologiques. Ensuite, d’un point de vue empirique, j’analyse des pratiques médiatiques communautaires à partir d’un travail de terrain de type ethnographique réalisé dans sept communautés indigènes situées dans le nord-ouest argentin. Je démontre que leurs pratiques s’élaborent sur trois niveaux : a) intracommunautaire : vers la communauté elle-même, b) intercommunautaire : vers les autres communautés, et c) extracommunautaire : vers « l’extérieur », c’est-à-dire le reste de la société. Elles utilisent et combinent tous les moyens de communication qu’elles ont à disposition (radios VHF, radios FM et Internet) afin de se ré-approprier leur culture et leur identité, porter leurs revendications, développer leur territoire et nouer un dialogue avec l'opinion publique. Finalement, la démarche dialectique, théorique et empirique, m’amène à proposer un nouveau concept : la « communication communautaire indigène ».

  • Titre traduit

    “Community communication” : media practices of indigenous communities in Northwest Argentina


  • Résumé

    The research is about “community communication”. Born in the 1970’s, this notion was developed from controversies, creating various definitions, sometimes even contradictory ones. It is sometimes associated to communication for development, communication for citizens, alternative or popular communications. Despite the polysemy, an increasing number of media refered themselves as “community media”. My aim is to make a better understanding of the notion of community communication, through indigenous communities’ media practices. First, from a theoretical perspective, I executed a critical genealogy of this notion and scientific controversies on which it was built, based on cultural areas and ideological positions. Then, from an empiric perspective, I analyzed media practices from an ethnographic field work carried out in seven different indigenous communities in Northwest Argentina. I demonstrated that their practices are developed on three levels: a) intra community: towards the community itself, b) inter community: towards other communities, and c) extra community: towards the “outside”, meaning the rest of the society. Communities use and combine all communication tools available (VHF radio, FM radio, and the Internet) in order to re-appropriate their culture and identity, express their claims, develop their territories and create a dialogue with the public opinion. At last, this dialectic approach, theoretical and empirical, leads me to introduce a new concept: “the indigenous community communication”.