Les réformes des systèmes médiatiques de la Bosnie-Herzégovine et du Kosovo, et les approches des responsables internationaux chargés de les mettre en œuvre.

par Simon Thibault

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Michael Beaussenat Palmer et de Florian Sauvageau.

Thèses en préparation à Paris 3 en cotutelle avec l'Université Laval (Québec, Canada) , dans le cadre de École doctorale Arts & médias (2009-2015 ; Paris) , en partenariat avec Communication, information, médias (Paris) (equipe de recherche) depuis le 22-02-2010 .


  • Résumé

    Durant les opérations de reconstruction qui ont eu lieu à la suite des conflits en Bosnie-Herzégovine (1992-1995) et au Kosovo (1998-1999), d’importants moyens ont été déployés par des organisations internationales pour réformer les espaces médiatiques bosnien et kosovar en vue de les dépolitiser. Ces réformes visaient notamment la création d’instances de réglementation des médias et la transformation du secteur de la radiodiffusion, qui s’avérait problématique en raison de la présence de médias relayant des discours incitant leur auditoire à la haine ethnique ou religieuse. Ces initiatives en matière de réglementation des médias et de réforme du secteur de la radiodiffusion ont nécessité des investissements considérables. Elles ont aussi généré des débats animés, qui ont révélé des divergences importantes entre les différents acteurs impliqués dans ces processus de réforme. En Bosnie, par exemple, l’élaboration de la loi relative au système de radiodiffusion publique a provoqué des échanges acrimonieux entre les responsables du Bureau du Haut Représentant et l’ambassade américaine. Au Kosovo, les initiatives de réglementation de la presse kosovare menées par l’OSCE et l’ONU ont été vivement critiquées par des ONG de défense de la presse qui les associaient à de la censure. Comment expliquer ces débats qui dévoilent différentes philosophies d’intervention en matière de réforme des médias? En procédant à une étude des théories normatives de la presse et de la littérature spécialisée, nous avons élaboré deux idéaux-types : l’« approche américaine » et l’« approche ouest-européenne ». Les caractéristiques de ces deux concepts idéal-typiques nous ont permis d’analyser les données recueillies durant notre recherche, incluant 50 entrevues, dont plusieurs avec des acteurs diplomatiques qui ont été au cœur de ces processus de réforme. Ce faisant, nous avons construit quatre propositions qui dévoilent les principales conclusions avancées dans cette thèse. Nous suggérons notamment que les approches des acteurs impliqués dans les processus de réforme des médias en Bosnie et au Kosovo peuvent être éclairées par certaines normes dominantes des environnements médiatiques aux États-Unis et en Europe de l’Ouest, ce qui permet une meilleure compréhension de leurs débats et leurs divergences.

  • Titre traduit

    The reforms of the media systems of Bosnia and Herzegovina and Kosovo, and the approaches of the international actors in charge of implementing them.


  • Résumé

    During the interventions that followed the conflicts in Bosnia and Herzegovina (1992-1995) and in Kosovo (1998-1999), important resources were engaged by international organizations to reform the Bosnian and Kosovan media space. These reforms were aimed at the depoliticization of the media environment through the establishment of media regulatory bodies and the transformation of the broadcasting sector, which had caused concern due to the presence of propagandist media that were inciting ethnic and religious hatred. Media regulatory and broadcasting reforms implemented in Bosnia and Kosovo required significant investments. Most interestingly, these reforms caused heated debates that revealed significant differences of view among the actors involved. In Bosnia, for instance, the development of a law targeting the public broadcasting system generated a sometimes acrimonious debate between the Office of the High Representative in Bosnia and the American embassy. In Kosovo, initiatives to regulate the media by the OSCE mission and the United Nations were vigorously criticized by NGOs defending freedom of the press, arguing that such measures amounted to censoring of the media. How can we explain these debates, which reveal different intervention philosophies with regards to media reforms? In light of an analysis of the normative theories of the press and of the relevant scientific literature, we have developed two ideal-types: the “American approach” and the “West-European approach”. These two concepts facilitated the analysis of the data collected during this doctoral research. The data included the information gathered from fifty interviews, many of which were conducted with policy makers and diplomats that played a key role in these reforms. The data collection and analysis, achieved through an iterative process, allowed us to develop four propositions, which reveal the main findings of this research. We suggest, among other things, that the approaches of the actors involved in the media reform processes in Bosnia and Kosovo can be explained in light of some of the media environments’ dominant norms in the United States and in Western Europe, which clarifies in turn the different perspectives of these actors and the debates that resulted.