Expression et formes de la violence dans les romans naturalistes américains et leurs adaptations cinématographiques.- mcteague , frank norris, 1899 (greed, les rapaces, erich von stroheim, 1924)- sister carrie, theodore dreiser, 1900 (carrie, william wyler, 1952)- an american tragedy, theodore dreiser, 1925 (a place in the sun, george stevens, 1951)

par Stéphanie Traver

Projet de thèse en Études anglophones

Sous la direction de Anne-Marie Paquet-Deyris.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) depuis le 27-11-2009 .


  • Résumé

    En analysant trois œuvres littéraires naturalistes américaines et leurs adaptations cinématographiques, nous réfléchirons aux divers modes de représentation de la violence exprimée dans la période naturaliste. nous explorerons tout d'abord les formes de la violence physique sur la page et à l'écran en nous concentrant sur la représentation de la violence textuelle, plus particulièrement dans les films muets. nous interrogerons aussi les avatars politiques, économiques et syndicalistes de la violence dans un monde de corruption où l'ordre moral est éclaté en fragments chaotiques. l'étude des problèmes de l'adaptation filmique d'un médium littéraire nous permettra donc de voir comment la violence peut être amplifiée par l'utilisation du langage cinématographique, du son et des images du cinéma.


  • Pas de résumé disponible.