Ville et fortifications : de l'héritage à la production du territoire urbain.

par Clementine Thierry

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Serge Ormaux.

Thèses en préparation à Besançon , dans le cadre de ED 38 - Langage, espace, temps, société depuis le 01-10-2009 .


  • Résumé

    Le récent classement au patrimoine mondial de l'unesco des sites du ‘réseau vauban' est l'occasion de renouveler le regard que l'on porte sur les relations entre une ville, en particulier une ville de taille moyenne, et un ensemble monumental de grande dimension, tel une citadelle, surtout lorsqu'il est situé au sein même du tissu urbain.erigées autour de préoccupations défensives, stratégiques et balistiques, ces constructions ont naturellement toujours cherché à mettre à profit et à sublimer la topographie encaissante, par souci de donner à voir et à tirer, tout en se ‘défilant' au regard de l'ennemi. quelques siècles plus tard, elles se retrouvent donc au cœur même des villes dont elles marquent le territoire, les paysages, et les modes de fonctionnement. de plus, la question du pilotage de ces mégastructures se complexifie à partir d'une bifurcation fondamentale, qu'on peut situer au moment où elles cessent d'avoir une fonction militaire principale. c'est ce passage de l'enclave militaire à la composante urbaine qui fait éclater le modèle intial et ouvre la voie à de multiples choix, déclinés en concepts, schémas ou programmes de traitement urbain.la vocation défensive de ces forteresses est aujourd'hui pratiquement tombée en désuétude et plus que jamais se pose la question de la récupération par les villes de cet héritage singulier : comment gèrent-elles ou intègrent-elles ce patrimoine à leur projet urbain ?les recherches envisagées ici se proposent de caractériser les différents types de couples ville-citadelle, en s'appuyant sur l'impact spatial et paysager de ces mégastructures, afin d'appréhender ensuite la question essentielle des stratégies d'aménagement urbain et des modes de gouvernance auxquels donnent lieu de tels couples. une telle approche s'inscrira dans le champ de la géographie et de l'analyse spatio-territoriale au service d'une vision globale.


  • Pas de résumé disponible.