Une approche info - communicationnelle du changement organisationnel : universités, "économie et sociétés de la connaissance" LRU, excellence, RCE, numérique et situations de communication

par Romain Trillard

Projet de thèse en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Catherine Loneux et de Jean-Luc Bouillon.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 16-11-2009 .


  • Résumé

    Au cours de cette thèse de doctorat, nous nous sommes intéressés à l’évolution des politiques publiques dans le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche. Nous avons cherché à saisir de quelle manière elles pouvaient affecter les activités universitaires. Nous nous sommes appuyés pour cela sur une expérience d’ingénieur d’études en charge de développer « un e – portfolio », puis sur une vingtaine d’entretiens avec des « chargés de projets réseaux sociaux portefeuilles numériques de compétences », des vice – présidents d’Universités, des personnels et des enseignants – chercheurs plus un ensemble de documents. Ce corpus a été regroupé dans le cadre d’une Approche Communicationnelle des Organisations (ACO). Cette méthode nous a amené à travailler sur la dimension symbolique des évolutions, puis sur les reconfigurations organisationnelles des Universités, et enfin, sur les transformations supposées des pratiques par la mise en usage de technologies comme les « réseaux sociaux portefeuilles numériques de compétences ». Pour être en mesure d’appréhender le changement dans toutes ces dimensions, nous avons alors développé une approche mettant en tension les rationalisations en cours et la culture des Universités. Ce travail nous a permis de pouvoir « situer les formes d’expression traversant notre corpus ». L’analyse montre alors que le programme institutionnel des Universités est progressivement retravaillé, qu’il existe d’importantes reconfigurations organisationnelles et que les pratiques évoluent, mais dans la limite des moyens et des modes de professionnalité. Les dispositifs sociotechniques accompagnent ces transformations, toutefois, d’importantes questions restent ouvertes.

  • Titre traduit

    A communicational approach to the organizational change : universities, knowledge based economies and societies, French public policies reforms, digital technologies and communicational situations.


  • Résumé

    In this thesis, we are being interested in the public policies development in the higher education and research sector in France. We are searching how it can affect the academic activities. To do that, we are leaning on an e – portfolio project manager experience, nearly twenty interviews with other e – portfolio project managers, Universities managers, staff and academics and a set of documents. This corpus has been collected in the framework of a Communicational Approach to Organizations. This method leads us to deal with the symbolic dimension of developments, then with the Universities reorganizations, and finally with the transformations of presumed practices by the use of technologies such as “ e – portfolio”. To be sure to explore all the dimensions of the change, we have developed an approach switching on the running rationalization and the academic culture. This work enabled us to locate the communications going through our corpus. The analysis points out that the institutional program of Universities is gradually reshaped, that significant reorganizations are in progress and that practices are changing within the universities financial means and the academic culture. The sociotechnical plans guide those transformations but some substantial issues are staying open such as the sense of these neoliberal policies, the degradation of academic work conditions and the advantages of those new practices.