Comment développer la pratique de la justice réparatrice devant la justice pénale internationale ?

par Rena Tassel (Tatsuda)

Projet de thèse en Droit pénal et sciences criminelles

Sous la direction de Didier Rebut.

Thèses en préparation à Paris 2 , dans le cadre de École doctorale de droit privé (Paris) depuis le 02-11-2009 .


  • Résumé

    La thèse invite à reconsidérer le fonctionnement de la justice pénale internationale. la thèse étudiera comment mettre en pratique les principes de la justice réparatrice en harmonie avec la justice punitive dans la cour pénale internationale(cpi). Le paradigme réparateur donne, aux diverses étapes du processus pénal, un rôle important aux victimes, aux accusés et à la communauté et, en conséquence, renforce la légitimité du procès et garantit les droits des participants impliqués. Si un développement harmonisé des dimensions réparatrices et punitives de la justice peut être mené à bien à la cpi sans affaiblir l'une ou l'autre et si l'accès à la justice ainsi que les droits des personnes sont garantis, cela engendrera une dynamique de légitimation de la justice criminelle internationale et accroitra son potentiel en tant que moteur de la gouvernance mondiale.


  • Pas de résumé disponible.