Postures du corps dans la danse de possession.

par Smaranda Olcese (Trifan)

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Jean-Paul Colleyn.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 10-11-2006 .


  • Résumé

    Le sujet de notre thèse de doctorat, <<posture du corps dans la danse de possession>>, vise les manières dont se retrouve le corps dans la danse de transe de possession dans les films anthropologiques. cette étude s'inscrit dans une démarche de travail sur l'image et plus précisément sur les images du corps humain saisi dans l'instant d'une danse rituelle. ainsi formulé, le sujet présupposé déjà deux niveaux de significations. en premier lieu, il interroge la construction des images de l'humain, des images de soi, la construction du corps chez différentes populations de l'afrique de l'ouest, toujours en relation avec le monde environnant, avec l'autre et avec l'autre absolu, qui dépasse ce monde tout en y séjournant, et donc la construction de représentation. d'emblée, par le biais des représentations, nous passons à la production d'images sur un support autre que le corps en soi, notamment les images animées, production soumises à un régime défini par les contraintes matérielles spécifiques au médium filmique et les rigueurs du champ scientifique à la rencontre avec ce champ artistique.


  • Pas de résumé disponible.