La prévention du VIH/SIDA au Mali : le travail des acteurs de terrain, l'expérience des facteurs de transmission du virus, et la construction de territoires sanitaires et sociaux

par Sebastien Tusseau

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Sébastien Fleuret.

Thèses en préparation à Angers , dans le cadre de Ecole doctorale Droit, Economie-Gestion, Sociétés, Territoires (Nantes) depuis le 04-12-2006 .


  • Résumé

    La lutte contre le VIH/SIDA renvoie aujourd’hui à de nouveaux enjeux liés aux évolutions sociales et à une modification du paysage thérapeutique, préventif, et des systèmes de santé. La place des technologies biomédicales et des nouvelles stratégies dans la réponse à l’épidémie ne cessent de croître. Celles-ci ne peuvent être dissociées des contextes sociaux dans lesquels elles sont pensées et mises en œuvre ce qui n’est pas sans poser des questions (efficacité, enjeux sociaux et éthiques de leur diffusion). Les systèmes de santé au cœur de ces réponses obligent les chercheurs à s’interroger sur le rôle des acteurs impliqués dans le champ du VIH ainsi que sur les inégalités sociales. Si le Mali est un pays à faible prévalence et à épidémie concentrée, la problématique du SIDA n’en est pas moins cruciale et déborde largement les groupes dits « à risques » d’autant que Bamako, la capitale, notre espace d’étude a le taux de prévalence le plus important. Cette recherche en sciences sociales souhaite préciser la nature des changements en cours, afin de définir et d’orienter de nouvelles questions et les futurs programmes. La géographie de la santé étudie les transformations sociales dont les épidémies sont le symptôme. Elle joue un rôle fondamental tant au niveau «pratique» (expliciter les conditions de réussite ou d’échec des préventions), qu’au niveau « critique », en proposant des voies de réflexion. Les contextes sociaux et territoriaux agissent différemment sur les représentations du VIH/SIDA, la réceptivité des messages de prévention et donc sur la vulnérabilité des populations concernées. A la lecture de nos résultats sur deux espaces urbains de Bamako (enquête, entretiens, groupes de discussions), il apparaît nettement que l’influence du contexte est parfois en contradiction avec l’action de certains acteurs en charge de la lutte contre le SIDA.


  • Pas de résumé disponible.