Syndrome de Turner: compréhension verbale, production narrative et mémoire de travail

par Benedicte Trugeon

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Monique Plaza.

Thèses en préparation à Paris 5 , dans le cadre de Ecole Doctorale Cognition, Comportement, Conduites Humaines depuis le 26-09-2006 .


  • Résumé

    Le syndrome de turner est une pathologie, liée à des anomalies des chromosomes sexuels, qui touche uniquement les femmes. trois composantes cognitives se trouvent alors altérées : les fonctions visuo-spatiales (liées à des anomalies du gyrus pariétal), les capacités numériques, les fonctions exécutives et la mémoire de travail (anomalies amygdalienne, hippocampique, cingulaire antérieure et préfrontale) ; associées à des troubles d'ordre psychosocial. en revanche, le langage est considéré comme bien conservé. ainsi, bien que le qi performance soit altéré, le qi verbal est censé être préservé. par conséquent, peu d'études se sont intéressées aux capacités langagières dans le syndrome de turner. néanmoins, il a été mis en évidence une hyperlexie avec des difficultés de compréhension (temple & carney, 1996), des difficultés dans l'utilisation de certaines structures syntaxiques (inozemtseva, 2002 ; dubois-murat et al., 2005) ou lorsque le langage nécessite le recours à la mémoire de travail (hart et al., 2006) /...


  • Pas de résumé disponible.