Pression de l'étalement urbain sur les zones humides : études méthodologiques et comparatives en chine et en france

par Qing Song

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Claude Kergomard et de Claude Debru.

Thèses en préparation à Paris, École normale supérieure en cotutelle avec l'East China Normal University (Shanghai) , dans le cadre de École Transdisciplinaire "Lettres/Sciences" (ENS) , en partenariat avec Ceres-erti / Cirphles (laboratoire) depuis le 01-10-2010 .


  • Résumé

    Les espaces littoraux des estuaires sont soumis à de grandes pressions environnementales et sociétales. leur position d'interface renvoie de fait à des enjeux multiples et leur fonctionnement apparait particulièrement complexe au regard de leurs dynamique physiques particulières et a la présence d'acteurs multiples aux intérêts souvent divergents. l'équilibre de ces espaces littoraux soumis a la pression de l'urbanisation et des activités humaines est donc fragile. notre travail sera donc oriente ver l'analyse rétrospective et prospective des dynamiques de l'expansion urbaine dans les milieux humides estuariens, en vue de contribuer à définir les politiques de protection des écosystèmes estuariens.notre travail sera donc consacre a la méthodologie d'étude de la pression de l'étalement urbain sur les zones humides dans une optique comparative, en chine et france. quatre zones humides sont sélectionnées comme terrains d'expérience. deux en france, les estuaires de la loire et de la seine, deux autres en chines, les zones humides de l'estuaire du yangzi jiang proches de shanghai, l'ile de chongming et la zone de lingangxincheng. l'étude portera sur l'analyse d'images satellites pour cartographier les changements spatiaux et temporels des usages des sols dans les 30 dernières, et en identifier les causes. a partir de cette analyse, on proposera une modèle prospectif des tendances qui sera un outil des planifications urbaines.


  • Pas de résumé disponible.