« AIDS IS HERE! » Prévenir les infections sexuellement transmissibles à Port-Vila, Vanuatu

par Alice Servy

Projet de thèse en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Pascale Bonnemère et de Knut M. Rio.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales , en partenariat avec Le Centre de Recherche et de Documentation sur l'Océanie et le Bergen Pacific Studies Research Group (equipe de recherche) depuis le 01-12-2010 .


  • Résumé

    Cette thèse propose une analyse des relations entre les forces globales et locales qui agissent dans le cadre de la prévention des Infections Sexuellement Transmissibles (IST) au Vanuatu. Ayant constaté que le nombre d’acteurs et d’actions en santé sexuelle et reproductive était relativement important dans l’archipel au regard du faible nombre de cas de Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH) déclarés par le gouvernement et que le Vanuatu connaissait des problèmes de santé impactant la morbidité et la mortalité de ses habitants d’une manière plus sévère que les IST, je me suis intéressée aux effets de la mondialisation contemporaine qui pouvaient éclairer ce décalage. Mon analyse se fonde sur des données collectées entre 2009 et 2012 au cours de dix-huit mois de terrain de recherches dans l’archipel (essentiellement dans la capitale Port-Vila), ainsi que sur deux missions de consultante réalisées en 2012 et en 2013 pour les Nations unies. Mon travail établit que les organismes œuvrant en matière de santé sexuelle et reproductive à Port-Vila cherchent à transmettre des normes, des catégories et des concepts reconnus et admis au niveau international. Il révèle aussi que ces organismes mettent en avant de nouvelles hiérarchies de valeurs et des représentations de la personne différentes de celles le plus souvent présentées par la population locale et qu’ils participent à la diffusion des discours mettant en association la vie en milieu urbain et les IST. Cependant, les ni-Vanuatu employés par ces organismes pour conduire des actions de prévention en matière de santé sexuelle et reproductive dans la capitale réalisent un important travail de traduction – ou, si l’on peut dire, de vernacularisation – de ces notions et les habitants de Port-Vila, tels ceux de Seaside Tongoa, sont confrontés à une multiplicité de sources de savoirs qui imprègnent de diverses manières leurs façons de penser et d’agir autour de ces questions.

  • Titre traduit

    « AIDS IS HERE! » Preventing sexually transmitted infections in Port-Vila, Vanuatu


  • Résumé

    This thesis presents an analysis of the relations between the global and local forces at work in the context of the prevention of Sexually Transmitted Infections (STI) in Vanuatu. I noted that, in the archipelago, the number of actors and actions in the field of sexual and reproductive health was relatively large considering the small number of cases of Human Immunodeficiency Virus (HIV) declared by the government and that Vanuatu had health problems impacting its population’s morbidity and mortality more severely that STI’s. I therefore became interested in the effects of contemporary globalization which might explain this discrepancy. My analysis is based on data collected between 2009 and 2012 during eighteen months’ fieldwork research in the archipelago (mainly in the capital, Port-Vila), as well as on two consultancy missions for the United Nations in 2012 and 2013. My work establishes that the organizations working in sexual and reproductive health in Port-Vila endeavour to transmit internationally recognized and acknowledged norms, categories and concepts. It also reveals that these bodies propose new hierarchies of values and representations of personhood different from those usually presented by the local population and contribute to the spread of discourses associating life in urban environments with STIs. However, the ni-Vanuatu employed by these organizations to run prevention programmes concerning sexual and reproductive health in the capital do considerable work translating these notions, and the inhabitants of Port-Vila, for instance those of Seaside Tongoa, encounter a profusion of sources of knowledge which affect how they think and act with regard to these questions differently.