Ville et assignation confessionnelle : la population druze à Beyrouth.

par Sara Scata'

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Franck Mermier.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de Ecole doctorale de l'Ecole des hautes études en sciences sociales ED 286 depuis le 09-11-2010 .


  • Résumé

    La recherche porte sur le rapport entre la ville de Beyrouth et l'assignation confessionnelle attribuée à tout citoyen libanais par l’État : comment cette assignation confessionnelle influe sur les pratiques de la ville par ses habitants ainsi que sur la manière dont ils participent à sa production ? Il ne s'agira pas d'explorer Beyrouth en cherchant les spécificités d'un mode de vie particulier à une communauté, mais en s'intéressant aux transformations dans l'usage de l'assignation confessionnelle par les individus et à l'influence de celui-ci sur les modalités de leurs pratiques de la ville. Par ailleurs, je m'interrogerai sur ces transformations en me demandant si elles reflètent des réélaborations dans la manière de concevoir l'ordre social, à la fois dans la ville, dans la communauté et dans les différents univers sociaux que les acteurs traversent. Dans ce cadre problématique, l'enquête sera consacrée spécifiquement à la communauté druze car l'exploration des usages de l'assignation confessionnelle est d’autant plus riche qu'elle porte sur un terrain où l'équation territoire-communauté n'est pas opérationnelle. En effet, les druzes ne représentent que le 1.10% de la population de Beyrouth et ils ne résident en proportions significatives que dans trois quartiers de la ville de Beyrouth sans toutefois y constituer une majorité. Ainsi, sur le plan démographique, aucune région ne peut être considérée comme un "bastion communautaire" druze. Cette configuration permettra d'explorer les relations entre les pratiques de la ville et l'assignation confessionnelle en proposant une approche à partir non pas des territoires, ou de la "communauté" mais des circulations et des rencontres des individus.


  • Pas de résumé disponible.