Etude comparée des perceptions états-uniennes et européennes de la menace iranienne de 1979 à nos jours

par Benjamin Sanchez

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Azadeh Kian-Thiébaut.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 15-12-2010 .


  • Résumé

    Cette recherche de doctorat consiste essentiellement en une analyse des perceptions de la menace iranienne par les etats-unis et l'europe depuis l'instauration de la république islamique d'iran jusqu'à nos jours. une attention toute particulière est portée sur l'analyse des perceptions françaises, britanniques et allemandes dont les relations avec l'iran structurent la politique iranienne de l'union européenne initiée en 1992 avec la mise en place du ‘dialogue critique'. il s'agit d'étudier les déterminants de la perception de la menace iranienne dans une perspective diachronique et comparative entre les différents acteurs. relevant d'une approche constructiviste et cognitive de la relation que l'occident entretient à l'iran, cette recherche se fondera sur l'analyse critique des discours portant sur la menace iranienne afin d'en questionner les fondements tout aussi bien que les contextes. l'étude comparée des discours de politique étrangère sur l'iran permettra de mettre en évidence des décalages ou des similitudes de perception à même d'expliquer les choix politiques et stratégiques de chaque acteur. l'enjeu de la perception de l'iran en tant que menace est tout à la fois celui d'un processus cognitif fondant un diagnostic en limitant la complexité du réel iranien et celui d'un processus prescriptif permettant d'agir sur cette menace. s'attacher à décrypter les perceptions de la menace iranienne permettra donc de mieux appréhender dans leur diversité les politiques occidentales destinées à y faire face.


  • Pas de résumé disponible.