La coopération décentralisée entre la france et la serbie : étude sociologique des jumelages dans le cadre de l'intégration européenne.

par Marie Stojimirovic

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Jean-Charles Szurek.

Thèses en préparation à Paris 10 depuis le 05-01-2010 .


  • Résumé

    La thèse a pour objet d'étudier la coopération décentralisée entre les collectivités locales françaises et leurs homologues serbes, dans le cadre du processus d'intégration à l'union européenne engagé depuis la chute du régime de slobodan milosevic en 2000. le thème des jumelages institutionnels étant peu appréhendé en sociologie, nous considérons qu'il présente une vertu heuristique évidente, dans la compréhension de dynamiques sociales et politiques en construction. en effet, valérie lozac'h (2006 : 280-281) indique que malgré des apports théoriques, le transfert institutionnel est un terrain peu étudié empiriquement. cet échelon municipal nous semble également pertinent puisqu'il permettra d'observer les effets du contexte local (chaque ville jumelée) dans lequel ces transferts institutionnels et politiques ont lieu. ainsi, pourrons-nous comprendre le rôle mené par certains acteurs ('moteurs ou freins') et la (re)structuration des pouvoirs locaux. la question qui structurera notre recherche porte donc sur la façon dont l'échange de 'bonnes pratiques' entre villes jumelées permet d'apporter un soutien institutionnel, dans la mise en place des réformes d'adhésion à l'ue. pour y répondre, l'étude formelle des projets sera associée à une démarche plus micro sociologique, fondée sur les représentations et les pratiques des individus concernés par les changements en question. aussi, nous utiliserons une méthode multi-niveaux en enquêtant auprès d'organismes structurant ce champ transnational de la coopération décentralisée (associations de gouvernements locaux).


  • Pas de résumé disponible.