Aspects juridiques des mondes virtuels

par Caroline Laverdet

Projet de thèse en Droit privé

Sous la direction de Jérôme Huet.

Thèses en préparation à Paris 2 , dans le cadre de École doctorale de droit privé (Paris) depuis le 04-01-2011 .


  • Résumé

    Les mondes virtuels, plateformes créées artificiellement par des sociétés éditrices de jeux, hébergent sur de puissants serveurs des communautés d'utilisateurs. Une de leurs particularités est qu'ils sont persistants : lorsque l'utilisateur éteint son ordinateur, le monde continue d'évoluer. Mais alors qu'un jeu vidéo traditionnel cantonnait le joueur à une utilisation solitaire, l'apparition de ces mondes virtuels pose la question de l'encadrement des rapports entre utilisateurs. L'utilisateur peut rapidement se sentir anonyme et mener par le biais de son avatar des activités illicites. La question de la répression contre d'éventuelles infractions, et plus généralement de l'application du droit dans les mondes virtuels est ainsi posée. Au-delà de l'application du droit dans une volonté répressive, on constate que les utilisateurs demandent de plus en plus que leur soient appliqués dans le monde virtuel les mêmes droits que dans la vie réelle. Enfin, le droit des affaires tient une place de plus active dans les échanges des avatars : la propriété intellectuelle est fortement impliquée du fait des ventes d'objets virtuels et de l'utilisation de marques connues, les monnaies virtuelles utilisées dans ces univers créent une véritable économie et le développement des relations de travail virtuelles nécessite l'application du droit social. Cette thèse appelle ainsi une réflexion quant à la nécessité d'encadrer, ou pour le moins d'adapter les règles juridiques existantes au phénomène en pleine extension que constituent les mondes virtuels.


  • Pas de résumé disponible.