L'opéra de paris sous la troisième république (1870-1914) : les problématiques de la gestion d'une institution culturelle d'exception.

par Yeun sook Kim (Shim)

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Dominique Barjot.

Thèses en préparation à Paris 4 depuis le 17-11-2010 .


  • Résumé

    L'opéra de paris, fondé en 1669 sous la tutelle royale, est l'une des grandes institutions culturelles qui concourent à l'éclat, à la renommée de la france et à son rayonnement extérieur. notamment depuis la construction de l'opéra bastille, destiné à élargir le public tout en réduisant le prix des places et à doubler le nombre actuel des représentations et des spectacles de prestige il redonne à paris le rôle international qui lui revient dans ce domaine. ainsi, aujourd'hui, l'opéra de paris est de retour parmi les leaders mondiaux. or, dès les origines, il fut placé au cœur de la vie politique et de grands débats fondateurs de la tradition républicaine en france. sous la troisième république, l'opéra de paris était difficilement exploitable et son activité a souvent été souvent gênée par des déficits croissants, régulièrement couverts par la puissance publique au nom d'ambitions culturelles. les enjeux de ces discussions sur l'opéra de paris sont à la fois culturels artistiques et stratégiques pour l'industrie culturelle française du xixème et xxème siècle en raison de sa réputation. ce travail portant sur l'histoire de l'opéra de paris, s'attache d'abord à montrer à quel point l'opéra de paris se détache des autres institutions culturelles de la troisième république en soulevant une série de problèmes internes à l'opéra de paris depuis 1870 où une ère politique nouvelle commence par la suite de la guerre entre prusse et la france, jusqu'en 1914 (déclaration de la guerre). les problématiques sont donc liées à la gestion d'une institution culturelle et les relations, plus ou moins faciles, de ses dirigeant avec l'état. notre recherche se propose donc d'étudier le fonctionnement inter de l'opéra sous la troisième république -1870-1914), l'analyse projetée couvre une période courte mais décisive au cours de laquelle la vocation, le rôle social et culturel de cette grande institution sont progressivement remis en cause.


  • Pas de résumé disponible.