La production de Michael Jackson (1979-2001) en tant que meta-crossover racial

par Isabelle Petitjean (Stegner)

Projet de thèse en Musique et musicologie

Sous la direction de Catherine Rudent.

Thèses en préparation à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) depuis le 17-11-2010 .


  • Résumé

    Michael Jackson a contribué à briser les barrières raciales, mais les dynamiques de transversalité qu’il porte dépassent ce seul clivage et constituent un brouillage simultané de tous les codes. Elles œuvrent aux limites de la subjectivité en mobilisant des carcans identitaires jusque-là distincts ou opposés et interrogent l’identité et l’altérité au travers de de la portée historique et paroxystique de la star. Nous avons choisi de consacrer notre étude à la transversalité raciale, qui innerve abondamment sa production et soulève une interrogation permanente autant qu’elle traduit le refus des cloisonnements. Il s’agira donc de traiter du poids culturel et commercial de cette question et de contextualiser la carrière de Michael Jackson au sein d’une industrie coloriste et de ses dynamiques de crossover. Nous aborderons Motown et sa politique intégrative ; les classements et leurs clivages raciaux ; les dynamiques relationnelles entre courants marginaux et courant dominant, contrôle corporatiste et consommation. Nous analyserons les conventions musicales stylistiques et la personnalité vocale de l’artiste (identité, image sonore enregistrée, vocalisations non verbales) comme autant de pistes enracinées dans le champ racial de la pop) ; nous aborderons la corporalité de l’artiste, spectacle et startext, support intertextuel et narratif, sources identitaires de son potentiel fédérateur, via ses supports de diffusion massive (pochettes d’albums, télévision, vidéos, textes) ; enfin, nous traiterons des rapports « naturels » et culturels entretenus par Michael Jackson vis-à-vis de la question raciale, avec un bagage culturel oscillant entre assise communautaire et ramifications universelles.

  • Titre traduit

    Michael Jackson's production (1979-2001) as racial meta-crossover


  • Pas de résumé disponible.