Déséquilibres globaux, taux de change d'équilibre et modélisation stock-flux cohérente

par Jamel Saadaoui

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jacques Mazier.

Thèses en préparation à Paris 13 , dans le cadre de Ecole doctorale erasme depuis le 04-11-2009 .


  • Résumé

    Depuis le milieu des années 1990, on assiste à une augmentation globale des déséquilibres des balances courantes. En 2007, avant le déclenchement de la crise financière, ils représentent plus de 2% du PIB mondial en valeur absolue. Au niveau global, la persistance de grands déséquilibres est une menace pour la stabilité macro-économique et macro-financière. Cette thèse analyse ce phénomène de déséquilibres globaux en utilisant deux approches complémentaires : les taux de change d'équilibre et les modèles stock-flux cohérents. Ces deux approches peuvent être considérée comme complémentaires dans la mesure où elles analysent le même problème d'un point de vue différent. Les approches de taux de change d'équilibre, et plus particulièrement l'approche FEER introduite par Williamson (1994) cherche à calculer les variations de change nécessaires pour atteindre un solde courant soutenable. Les approches stock-flux cohérentes à la Godley-Lavoie (2007) cherchent, en partant d'une situation de déséquilibres des balances courantes, à analyser les ajustements en termes de niveau d'activité et de dynamique du taux de change. Un retour de grands déséquilibres n'est pas à exclure. Il apparait qu'une coopération monétaire internationale qui vise à prévenir le retour des déséquilibres au niveau international et intra-européen soit une condition nécessaire à la reprise mondiale.

  • Titre traduit

    Global Imbalances, Equilibrium Exchange Rates and Stock-Flow Consistent Modelling


  • Résumé

    Since the mid-1990s, we observe a global increase of current account imbalances. In 2007, before the climax of the financial crisis, they reached 2% of world GDP in absolute value. At the global level, the persistence of large current account imbalances is a threat to the macroeconomic and macrofinancial stability. This thesis analyses this phenomenon of global imbalances by using two complementary approaches: equilibrium exchange rates models and stock-flow consistent models. These two approaches can be considered as complementary insofar as they analyze the same problem from a different point of view. Equilibrium exchange rate models and particularly the FEER approach introduced by Williamson (1994) try to calculate exchange rate variations needed to reach a sustainable current account balance. Stock-flow consistent models à la Godley-Lavoie (2007) seek to analyze adjustments in terms of level of output and exchange rate dynamics in a context of imbalances. A return of large imbalances is not excluded. It appears that an international monetary cooperation aimed at preventing the return of large imbalances at the world and intra-European levels is a necessary condition to ensure global recovery.