Espaces des métiers, espaces de vie et statuts du travail à ostie du ier au vie siècle de notre ère

par Julien Schoevaert-brossault

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de J.p Vallat.

Thèses en préparation à Paris 7 , dans le cadre de Ecole doctorale Economies espaces sociétés civilisation pensée critique politique et pratiques sociales - ED 382 depuis le 14-04-2010 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet l'étude de la géographie sociale d'ostie. ce type de travail n'a été entrepris, pour les cités antiques, que sur les villes de campanie (pompéi et herculanum) au cours des dernières décennies. or ostie, port de rome, est un terrain privilégié pour ce type d'étude, elle a fait l'objet de fouilles extensives durant les années 1930. cette cité a connu un fort développement urbain, économique et démographique suite à la construction des ports des empereurs claude et trajan au début du iie siècle de notre ère. ostie a alors joué un rôle crucial dans l'approvisionnement et le commerce de rome. de nombreuses activités portuaires et fluviales se sont développées afin d'assurer la réception et le stockage des marchandises, ainsi que leur transport par le tibre jusqu'à rome. l'objectif de cette thèse est d'étudier les liens entre le statut social d'un agent économique et sa localisation dans l'espace urbain. a cet effet, une réflexion sur le statut social des travailleurs sera à envisager. l'attention se portera alors sur le statut juridique de ces acteurs (citoyens, affranchis, esclaves), sur le vocabulaire des métiers et sur la nature des contrats de travail (saisonniers, journaliers et hommes de métiers). d'autres facteurs, comme l'accès aux associations professionnelles, espaces de sociabilité permettant l'acquisition d'une certaine honorabilité à l'échelle de la cité, seront également à prendre en compte afin de cerner la situation sociale des couches populaires. le premier volet de cette enquête sera consacré à la localisation des espaces de travail afin d'évaluer les conséquences de cette localisation sur les conditions de travail des différents métiers. les journaux de fouilles non publiés et une étude de terrain (aménagements intérieurs, traces précaires sur les façades ou les trottoirs) permettront l'analyse de l'insertion de ces locaux dans le tissu urbain. puis, le deuxième volet aura pour but de s'interroger sur l'habitat des différents acteurs économiques afin de déterminer les modalités d'articulation entre les espaces de vie et les espaces de travail. ainsi, certains ateliers étaient dotés de mezzanines qui, selon les sources littéraires, servaient de logement pour les artisans y travaillant. le dernier volet sera consacré à l'étude des représentations de métiers et de leur mode d'affichage (visibilité et localisation dans l'espace urbain et suburbain). cette pratique est à mettre en lien avec le statut social des acteurs économiques. il faudra étudier les représentations en contexte urbain, situées dans les sièges d'associations professionnelles et sur la piazzale delle corporazioni. les épitaphes et les représentations iconographiques des nécropoles situées autour d'ostie permettent également d'envisager l'analyse du statut social des travailleurs.


  • Pas de résumé disponible.