La société de consommation et l'architecture contemporaine en Chine.

par Lei Su

Projet de thèse en Géographie

Sous la direction de Augustin Berque.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 20-11-2009 .


  • Résumé

    La particularité de la thèse est d'étudier les formes architecturales dans le contexte de la culture de consommation dans les grandes villes chinoise. la forme d'architecture, comme une production, est basée sur la consommation abstraite. dans l'architecture, il apparaît des questions qu'on n'arrive pas encore à bien répondre avec le langage traditionnel d'architecture personnalisée. mais ces concepts existent déjà dans la culture de consommation abstraite. ainsi, un grand espace gris se trouve entre la pratique des formes et le concept de la culture sociale. les questions seront axées sur cet espace gris que constitue cette pratique. 1) première catégorie des questions est sur les formes architecturales dans la société de consommation actuelle. quelles significations et quelles idéologies sociales est-ce que les formes architecturales peuvent présenter ? comment ces significations et ces idéologies sociales changent-elles suivant le changement de la culture de consommation ? 2) en basant sur la conclusion de la première partie, je pose des questions sur les caractéristiques communes des formes architecturales de la société de consommation : quelles est la relation entre l'industrie culturelle et les formes architecturales ? quelle est la caractéristique esthétique de l'architecture à l'époque de la consommation ? quelle est la relation entre la mode créée par les médias de masse et la forme architecturale ? comment la production et la consommation en grande envergure au sens large influencent-elle la forme d'architecture ?


  • Pas de résumé disponible.