L'anthropologie phenomenologique de hans blumenberg

par Marion Schumm

Projet de thèse en Philosophie politique et juridique

Sous la direction de Stéphane Haber.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) depuis le 26-10-2009 .


  • Résumé

    Notre projet porte sur l'anthropologie de hans blumenberg et vise à en analyser les motifs, les influences et sources, les concepts fondamentaux, les évolutions ainsi que les enjeux. notre projet a pour objectif premièrement de mettre à jour les articulations du projet fondamental de blumenberg; quel est le statut du projet anthropologique chez blumenberg? s'agit il du fondement de sa pensée? quels sont les rapports et liens entre anthropologie, 'métaphorologie', philosophie de la culture, théorie de la modernité, pensée du mythe? notre projet vise deuxièmement à rendre compte d'un versant parfois ignoré ou passé plus inaperçu de la tradition phénoménologique; dans quelle mesure une anthropologie phénoménologique est elle possible? la phénoménologie requiert elle l'interrogation sur l'homme dans sa finitude et son existence concrète? en quoi les démarches phénoménologique permettent elles un accès légitime à l'anthropologie? enfin, un des enjeux de notre projet consiste à poser à nouveaux frais la question de la nécessité et de la légitimité de l'anthropologie philosophique par delà la prise en compte de ses critiques. nous interrogerons le projet blumenbergien dans sa cohérence et sa rigueur propres, et en l'étudiant selon trois axes: le rapport à la phénoménologie, l'inspiration de l'anthropologie philosophique et la question de l'existence exceptionnelle de l'homme, enfin la question de l'histoire et de la légitimité épistémologique d'un discours anthropologique qui prenne en compte l'historicité de la culture et donc de l'existence humaine.


  • Pas de résumé disponible.