Construire l'etat en temps de guerre : le gouvernement de nanjing, 1940-1945.

par David Serfass

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Yves Chevrier.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 11-09-2009 .


  • Résumé

    Ce travail prend pour cadre le régime de collaboration établi à nanjing entre 1940 et 1945 à l'initiative du dirigeant nationaliste wang jingwei et de l'occupant japonais. opposé à la politique de résistance et de front uni prônée depuis chongqing par le gouvernement national chinois sous la direction du guomidang (gmd), le gouvernement de wang jingwei ne se voulait pas moins le continuateur de la politique de reconstruction nationale mise en œuvre par le gmd à partir de 1928. plutôt que de chercher à démontrer d'emblée le caractère fantoche ou non de ce gouvernement, il s'agira d'analyser le fonctionnement réel de la machine étatique en zone occupée en ne s'arrêtant pas au discours mais en étudiant ce régime dans le cadre d'une histoire politique et sociale du gouvernement et de l'administration. il sera ainsi possible de mieux distinguer la part – aussi minime soit-elle – que prit le régime de wang dans l'accomplissement du projet nationaliste tout en mesurant de manière précise – au-delà des jugements moraux et de l'analyse téléologique qui encombrent encore l'historiographie sur le sujet – le degré de collaboration de ce régime. si cette courte séquence (1940-1945) fournit un objet de recherche suffisamment riche pour une thèse, elle ne devra pas être isolée du reste de la période républicaine mais, au contraire, servir comme un poste d'observation couvrant le processus par lequel le gmd tenta de moderniser la chine. dans un cadre plus large, cette étude permettra d'inscrire la recherche sur un régime de nanjing dans une approche comparatiste aux dimensions internationales, en soulevant des questions relatives à la collaboration et la construction de l'etat.


  • Pas de résumé disponible.