Entre handicap et culture : performances et creativite des sourds - approches anthropologie visuelle (reseaux europeens).

par Olivier Schetrit

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Barbara Glowczewski.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 14-12-2009 .


  • Résumé

    Existe-t-il une controverse entre handicap et culture ? là où la société voit la surdité comme un handicap empêchant les sourds de s'approprier le monde en tant que citoyen, ces derniers y ont construit une culture propre leur permettant d'agir socialement. la création artistique déconstruit la notion de handicap afin de bâtir une identité sourde revendiquée et s'affirmant pleinement dans un espace : celui des rassemblements culturels. nous travaillerons sur la créativité sourde, en interrogeant l'existence de cette culture et la place de leurs artistes qui, ne trouvant pas d'espace où s'exprimer librement, sont amenés à voyager et trouver des solutions à l'étranger. ce fait est-il une conséquence de la frustration de ne pas pouvoir se construire librement ou s'agit-il d'un refus de déconstruire son identité sourde ? cette notion d'identité sera abordée à partir d'observations lors de festivals sourds européens, au cours duquel les sourds se mobilisent en réponse à leur besoin d'y trouver une force qui puisse consolider leur identité. dans cet espace, ils existent en tant que tel avec leurs arts, leurs expressions et non plus comme des individus perçus comme handicapés. ces événements culturels constituent un espace d'échanges, de transmission et donc de démocratisation, ouvrant la voie à une nouvelle génération de sourds, habituée à l'affirmation de leur identité singulière, mieux intégrée scolairement et professionnellement. et cette émergence provoque des conflits avec la génération précédente, sourds ‘historiques' qui ont du mal à admettre cette évolution naturelle de l'identité, et qui aura tendance à la rabaisser. au regard de l'internationalisation de cette identité sourde, nous compléterons la question de sa renaissance en se penchant sur l'étude d'autres langues des signes créés par des entendants, pour permettre de déterminer leur rôle dans la construction de l'identité desdits entendants, et ainsi établir des comparaisons avec les sourds.


  • Pas de résumé disponible.