Integration urbaine et evolution morphogenetique de la mosquee en ile de france. processus historique, interactions, acteurs, enjeux et perspectives.

par Yousouf Saker

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Maurizio Gribaudi.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 28-09-2009 .


  • Résumé

    Dans les débats sur l'islam en france, une surdétermination du dogme religieux contribue à stériliser la réflexion en entretenant la présence d'une grille de lecture réductrice et manichéenne, utilisée pour appréhender l'islam et les musulmans de france, en tant que bloc monolithique, statique et indivisible. les études sociologiques s'enferment souvent dans une réflexion abstraite autour de l'islam et des musulmans. de même, que la vision externaliste de l'histoire basée sur un récit a posteriori des faits, et des événements, empêche d'en saisir le sens de l'intérieur. l'hypothèse morphologique permet de dépasser cette double limite, en appréhendant le processus dynamique d'évolution, par le biais de ses manifestations mesurables : en cernant l'intention par l'expression. quelle est l'expression formelle, mesurable dans l'espace de la cité, et susceptible de refléter le processus ‘évolutionniste' des musulmans de france ? parmi le panel de manifestations, l'architecture, technique et art social par excellence, est à la fois la plus durable, et la plus visible. pour la mosquée, le phénomène est exacerbé par la fonction cultuelle de l'objet, dont l'insertion se fait dans un environnement séculier, où il est depuis 1905 en france, difficile d'appréhender, hormis sous forme patrimoniale, la présence et la fonction du religieux dans la cité. par une approche morphogénétique, afin de rendre intelligibles ces formes, nous les appréhenderons comme structures, et tenterons de révéler leurs significations, dans leurs déploiements et leurs interactions avec le milieu, urbain, architectural, social et politique, dans lequel elles émergent.


  • Pas de résumé disponible.