Quand l'union europeenne s'intéresse au renseignement. genèse et usage du joint situation centre (sitcen).

par Charalampis Syringas

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Bernard Lacroix et de Laurent Bonelli.

Thèses en préparation à Paris 10 depuis le 25-01-2010 .


  • Résumé

    Le renseignement en tant que partie de la politique de prévention des conflits indique des particularités qui s'intègrent dans celles qui existent déjà au plan de la pesc/pesd et de la jai. nous nous proposons d'examiner ces particularités et axer sur le mécanisme de l'ue dans le domaine. les conclusions du sommet européen de cologne en 1999 incluent des changements de structure dans la politique de défense et de sécurité. les états membres de l'ue sont parvenus à établir de nouveaux organes, y compris le joint situation centre (sitcen). sa cellule d'évaluation, au modèle de centres pareils, déjà au service des pays et d'organisations internationales, est depuis en mesure de contrôler la circulation massive d'informations fournies par les états membres de sorte que les décideurs puissent mieux se servir du renseignement et améliorer la capacité de leur organisation ou état de gérer une crise. en 2002, il s'agissait encore d'un groupe limité d'experts de services de renseignement extérieur et sa mission était l'échange d'informations entre services nationaux et le soutien au secrétariat du conseil de l'ue en gestion de crises internationales. en juin 2004, un document a été présenté au conseil, visant à réorganiser la coordination du renseignement et prévoyant la revalorisation du sitcen. on voulait faire du sitcen, un centre d'analyse de sources non seulement extérieures, mais aussi de l'intérieur de l'ue. ce modèle fut entièrement opératoire en janvier 2005. le traité de lisbonne, entré en vigueur le 12er décembre 2009, marque un nouveau départ pour l'europe de 27 ainsi que pour sa politique étrangère et ses affaires intérieures et de justice. le sitcen aura ainsi l'autorisation d'intervenir davantage à l'action des organes de l'ue ayant trait aux deux piliers intergouvernementaux, un processus en cours, qui fera également l'objet de cette recherche.


  • Pas de résumé disponible.