Commerce de l'uranium et relations internationales

par Gerard Schoumann

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Yves Roucaute.

Thèses en préparation à Paris 10 depuis le 18-03-2008 .


  • Résumé

    Le commerce mondial de l'uranium apparait dans bien des aspects comme un objet unique dans les relations internationales. son échange sur le marche mondial n'est pas équivalent a celui des autres matières minières avec lesquelles une comparaison s'impose. stratégiquement. les puissances nucléaires, a la fois détentrices et offreuses de technologie s'en assurent le contrôle au moyen de régimes excluant leurs clients de l'acces direct a l'enrichissement du combustible, au nom des principes de non prolifération et de la protection de l'environnement. a partir de l'observation précise de ces spécificités, la thèse se propose de confronter le commerce de l'uranium aux théories de l'economie politique internationale (epi) : comment les acteurs du marche, états, agences, entreprises, groupes de pression interagissent-ils, existe-t-il une stabilité de régime, est-elle assurée par une hégémonie, et dans ce cas laquelle, ce régime conforte-t-il les orthodoxies néoréalistes et neoliberales ou se construit-il en dehors, telles sont les problématiques que nous analyserons a l'heure du grand retour du nucléaire face au de clin annonce des énergies issues des matières fossiles.


  • Pas de résumé disponible.