La persona lyrique dans la poésie amoureuse du premier xviie siècle, de malherbe à voiture

par Severine Salvi-bonne

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de Alain Génetiot.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine depuis le 05-12-2006 .


  • Résumé

    La poésie amoureuse du premier xviie siècle hérite directement du néo-pétrarquisme dont philippe desportes (1546-1606), poète favori à la cour des derniers valois, fut en france le représentant le plus célèbre et le plus fécond. de cette filiation résulte à la fois une réutilisation de thématiques amoureuses codifiées et le développement d'une pratique poétique mondaine, déjà amorcée par desportes, contribuant à l'introduction d'un art de vivre qui ne sera théorisé que dans les années 1650 : la galanterie. de malherbe à voiture, en passant par tristan et théophile, l'étude se propose de suivre l'évolution d'une poésie étroitement liée au polissage social du monde dans lequel elle naît. l'étude se déroule selon une démarche en trois temps : à une analyse d'histoire littéraire, mettant en évidence les évolutions artistiques et culturelles dans lesquelles s'inscrit le corpus, succède un essai de réflexion théorique visant à expliciter les mécanismes poétiques de formation et d'expression de la persona lyrique. venant clore la démarche dans une perspective anthropologique et compléter par là même l'analyse formelle, le troisième temps de l'étude se propose de déceler dans le corpus certaines constantes de la persona lyrique susceptibles de constituer les points d'ancrage d'une réflexion sur la condition de l'homme du xviie siècle dans la société et dans le monde.


  • Pas de résumé disponible.