Les trois locrides : identité et images d'un espace divisé de l'époque archaïque à l'époque impériale

par Matthieu Sil

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Pierre Ellinger.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 19-01-2007 .


  • Résumé

    La locride, ou plutôt les locrides, sont une contrée à la fois singulière et caractéristique du modèle culturel hellène. en effet, la population locrienne a pour particularité de vivre sur trois aires géographiques distinctes et éloignées les unes des autres : en grèce centrale, les locriens de l'est (eux-mêmes répartis en deux groupes, les opotiens et les epicnémidiens) et les locriens de l'ouest, connus sous le nom de locriens ozoles ; en grande grèce, les locriens de la colonie de locres, appelés locriens epizéphyréens. par ailleurs, depuis l'épopée homérique, les locriens, notamment à travers leur héros national ajax le rapide fils d'oïlée, ou encore patrocle, le compagnon d'achille, sous oublier, antérieurement, deucalion, roi de locride, le survivant du déluge, ont contribué, en dépit de la petitesse de leur territoire, au développement de la législation (zaleucos de locres). de ce fait, les trois locrides s'inscrivent dans l'histoire des mentalités et des société hellènes. l'objet de cette thèse est de comprendre les liens (réels ou imaginaires), interactions, permanences et dissemblances entre les trois locrides, et, par extension, au regard des autres ensembles humains grecs. ceci afin de déterminer l'identité, les perceptions, la place de cet espace divisé au sein de l'imaginaire grec antique, ainsi que leur évolution qu'il faudra suivre de l'époque archaïque à l'époque impériale. cette étude prendra en compte non seulement les mythes et les données religieuses, mais aussi le politique, le social, l'art militaire et même la musique (avec le mode locrien). outre les sources littéraires et historiques, elle s'appuiera sur l'iconographie, l'épigraphie et l'archéologie dans un but pluridisciplinaire.


  • Pas de résumé disponible.