Architectes et architecture en languedoc et en roussillon de 1920 à 1962 : entre modernisme et régionalisme.

par Clemence Segalas

Projet de thèse en Histoire de l'art

Sous la direction de Jean-François Pinchon.

Thèses en préparation à Montpellier 3 depuis le 05-09-2006 .


  • Résumé

    Le travail réalisé par l'architecte marcel bernard (1894-1981) a donné lieu à plusieurs constats. tout d'abord, bernard est fortement influencé par le milieu artistique parisien avec qui il entretient des relations amicales. ensuite, les collaborations tiennent une place notable dans sa carrière. enfin, son travail est emprunt à la fois de régionalisme et de modernisme qui sont les deux tendances prépondérantes de l'architecture de cette période. il est donc intéressant d'élargir le champ de travail à tous les architectes de la région languedoc et roussillon entre 1920 et 1962 afin de voir si les constats faits pour marcel bernard sont valables pour les autres architectes de la région. de plus, la connaissance de l'architecture moderne dans cette région est encore lacunaire. la période d'étude choisie permet de couvrir l'évolution de l'architecture de l'entre-deux-guerres à la reconstruction suite à la seconde guerre mondiale. ce travail cherche à découvrir les noyaux professionnels qui ont été actifs dans des villes de la région, comme nîmes, béziers, perpignan, toulouse... mais également dans les stations thermales et balnéaires de la côte languedocienne. on tentera ainsi de répondre à des questions comme : quelles sont les influences et d'où viennent-elles ? pourquoi ce regain d'intérêt pour le régionalisme ? quels sont les rapports entre les architectes parisiens et les architectes régionaux ? quels sont les rapports entre les architectes régionaux ? de quel genre sont les architectes régionaux ? de quel genre sont les collaborations ? qui sont les commanditaires ?


  • Pas de résumé disponible.