Du paraitre a l'etre : culte de la purete et construction de soi chez les adolescentes tunisiennes

par Meryem Landoulsi (Sellami)

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de David Le Breton.

Thèses en préparation à Strasbourg , dans le cadre de Sciences humaines et sociales , Perspectives européennes - ED 519 - Strasbourg depuis le 01-09-2005 .


  • Résumé

    Sous l'angle de la notion de pureté définie comme l'état originel du corps dans la culture musulmane (bouhdiba 1982), nous interrogeons la moralisation du corps de la femme dans la société tunisienne aussi bien par des normes d'ordre éthique qu'esthétique. notre recherche autour du corps, et de sa construction sociale à l'adolescence dans la société moderne s'inscrit dans une perspective socio-anthropologique. l'adolescence étant la période clé de la construction identitaire, et le corps le lieu de la présence au monde, nous étudions comment les adolescentes dessinent leur devenir-femme sur leur peau.a l'adolescence, la peau, en tant qu'enveloppe psychique et charnelle (anzieu 1985), fait office de support à l'édifice du sentiment d'identité. sur la peau, nous tentons alors de décrypter le cheminement vers une identité virtuelle (goffman 1975) faite de négociations entre les idéaux de la féminité ambiants et l'intimité de la jeune fille. comment se construit l'identité à travers l'apparence dans cette société arabo-musulmane qui cultive la pureté des corps des femmes ?


  • Pas de résumé disponible.