Le défi du changement lancé par le mouvement féministe pour les réformes socioculturelles et économiques aux etats-unis et à madagascar, au xxème siècle

par Elyette nirina Andriamasinalivao (Rajaofera)

Projet de thèse en Études anglophones

Sous la direction de Claude Brissac-Féral.

Thèses en préparation à La Réunion depuis le 01-10-2010 .


  • Résumé

    Le xxème siècle voit l'émergence du féminin aux etats-unis et à madagascar, mais la manifestation du rôle de la femme et des mouvements féministes diffère ou se ressemble selon les réalités, les évènements, et le conflit avec les tendances et les normes sociales. la condition féminine aux etats-unis et à madagascar présente des points communs avant l'accès à l'indépendance des deux pays : les femmes sont éclipsées par les hommes. c'est seulement en 1981, par exemple, que sandra day o'connor devient la première femme à être affectée au cours suprême des etats-unis. de même, en 1953, la première femme malgache avocate s'appelle berthe raharijaona, ce qui laisse apparaître le lancement d'un défi à l'endroit de la gente masculine dans le domaine juridique. pour comprendre et interpréter ce défi, nous allons identifier les mouvements féministes naissants aux etats-unis et à madagascar, ainsi que les phénomènes sociaux qui servent de contextes à leurs actes. et si les femmes américaines et malgaches sont restées dans l'ombre au début du xxème siècle, écrasées sous le poids du choc socio-émotionnel et de la domination masculine, quel a été l'amortisseur psychologique qui a déclenché le changement de cette condition ? nous partons de l'hypothèse que l'émulation et les convictions individuelles exprimées dans les propos journalistiques, dans les littératures et à travers les styles de vie du xxème siècle révèlent les exploits et les échecs de ces mouvements féministes de l'époque. ainsi, les documents, les journaux, et les œuvres littéraires relatant cette soif de changement de la condition féminine aux etats-unis et à madagascar vont constituer le corpus de notre thèse. concernant la pertinence de la thèse, elle apporte un regard nouveau sur les solutions difficiles de l'injustice, de l'oppression et de la disparité subies jusqu'ici, au 21ème siècle, par les femmes malgaches et américaines. notre thèse met en exergue leurs élans de défense par le lancement du défi de changement des mentalités, des comportements, des lois et des visions grâce à l'intégration de la dynamique, l'outil de développement et le stimulant de valeur appelés « genre . » ce terme a opéré la métamorphose psychologique, socioculturelle et économique féminine, traduisant une finalité et en même temps une hétérogenèse identitaire, une révélation constatée dans les œuvres littéraires, dans les textes historiques et de civilisations, et dans les articles de journaux et de revues tout au long de la période du 21ème siècle. l'analyse approfondie des tendances et des appels de réformes socioculturelles et économiques véhiculées par ces écrits liés aux actions et aux revendications des mouvements féministes malgaches et américaines du 20ème siècle nous révèle l'urgence salutaire de changer l'histoire par l'application du défi, au féminin. pour effectuer cette analyse, nous utilisons la méthodologie du socio-criticisme, la phénoménologie et l'historicisme afin de valider scientifiquement les résultats de nos recherches. les implications préconisées sont : premièrement, la femme malgache ou américaine se ressource dans ses identités biologique et sociale, à savoir le sexe féminin et le genre pour devenir autonome et stratégique. deuxièmement, au lieu de se laisser écraser par les frustrations, l'abattement, et les différences, elle exerce une force intérieure mue par l'impulsion du défi qui la rend battante et victorieuse pour devenir héroïne des innovations socioculturelles et économiques dans la littérature, les civilisations et l'histoire.


  • Pas de résumé disponible.