Minorités ethniques et conflits territoriaux au Caucase du sud : études comparatives des politiques des trois républiques d'une indépendance à l'autre.

par Ekaterine Rostiashvili

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Claire Mouradian.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de Ecole doctorale de l'Ecole des hautes études en sciences sociales ED 286 depuis le 15-02-2011 .


  • Résumé

    Le présent projet vise à étudier de manière comparative la politique promue par les États du Sud Caucase envers ses minorités nationales ayant des identités fortes et revendications nationales, à partir des premières indépendances jusqu'à la période récente. La recherche s'inscrit dans une approche régionale et comparatiste tant au plan diachronique (comparaisons avec les indépendances de 1918-21) que spatial (entre trois républiques). Elle se concentrera sur trois régions des conflits : Abkhazie, Shida kartli (Ossétie du Sud) et Haut Karabakh mais d'autres cas seront également évoqués en vue de comparaison. Jadis enclavées entre plusieurs empires, les trois Républiques du Sud Caucase sont aujourd’hui confrontées aux problèmes territoriaux. Les raisons des conflits sont multiples, à commencer par l'héritage soviétique et spécificités géopolitiques et ethniques de cette région. On assiste à l'intérêt accru pour la région, mais les travaux réalisés en ce sens sont moins concentrés sur l'analyse historique des stratégies des États envers ses minorités. La recherche tentera de répondre aux questions que suscite ce sujet, savoir si ce sont les minorités avec une identité forte, l'existence des entités administratives ou les politiques des États en question déterminent les conflits. Une optique historique sera privilégiée pour méthode de la recherche pour les questions des conflits. S'agissant des minorités ethniques, elles seront analysées sous l'angle juridique et socio-historique en utilisant toute la diversité des sources qui existe sur la question.


  • Pas de résumé disponible.