L’éthique et l’éthos dans le développement des programmes à destination des nouveaux arrivants : une réflexion sur l’identité, l’intégration et la langue additionnelle

par Nicole Ringuette

Projet de thèse en Didactique

Sous la direction de Jean-Paul Narcy-Combes.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) depuis le 01-12-2010 .


  • Résumé

    Le climat politique actuel vise à vis les populations immigrantes pose des questions sur l’immigration sécurisée, inclusive et équitable. Malgré le discours actuel et la politique déjà en place, des pays d’accueil comme le Canada et la France, ayant des approches distinctes, partagent des problèmes similaires, notamment l’apprentissage de la langue cible, l’intégration, le positionnement et l’identité. Dans le but de mieux comprendre ces problématiques cette étude qualitative comparative interroge directement les acteurs importants dans les domaines de l’enseignement et l’apprentissage de la langue et culture cible (les professeurs et les immigrants, respectivement). L’analyse thématique des résultats d’un sondage en ligne et des entretiens à question semi dirigées suggère que les programmes déjà en place sont limités dans l’ai qu’ils apportent à l’intégration des nouveaux arrivants. Ainsi, les résultats proposent que quel que soit le niveau compétence dans la langue cible, un élément essentiel à l’intégration est un réseau social des nationaux du pays d’accueil.

  • Titre traduit

    Ethics and ethos in the development of SLA language learning programs for newcomers : a reflection on identity, integration, and language learning


  • Résumé

    The state of the current political climate, which is prioritizing safe migration policies that benefit both the host country and the newcomer, is a topic of both debate and discussion. Despite having distinct policies towards immigration, Canada and France share similar problems relating to language learning, integration, positioning, and identity. In this qualitative action research study, we compare the points of view of important actors involved in this discourse, teachers and administrators, and newcomers themselves. Combining the results of an online survey with one-on-one open questioned interviews designed for both participant groups, we have observed the following: The programs developed for newcomers have limited foundations and influence relating to the successful integration. Regardless of language level, a key component to belonging, integration, confidence in the target language, and having a voice is reciprocity. Having a native speaker social network that accepts the newcomer and is “willing to catch them” appears to be paramount.