L'idéologie du soldat japonais : analyse des discours autoritaires 1931-1945

par Marie Reetz

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Sonia Branca-Rosoff.

Thèses en préparation à Paris 3 depuis le 16-09-2010 .


  • Résumé

    Cette thèse s'inscrit dans le champ de recherche des langages et discours idéologiques, voire totalitaires, donc dans un espace pluridisciplinaire entre les sciences du langage (l'analyse du discours, la sémantique, la sociolinguistique) et les études japonaises. ce travail se propose d'analyser le discours tenu par le soldat japonais en tant que sujet sous l'idéologie, à l'époque autoritaire du japon, entre 1931 et 1945. en effet, les soldats se situent au plus près du pouvoir et du discours idéologique explicite. une hypothèse serait que, s'ils se trouvent au cœur de l'effort idéologisant, leur discours portera les marques les plus distinctes des formes et contenus idéologiques issus des discours officiels. comme lieux d'inscription possibles de l'idéologique seront examinés, du côté du pouvoir, les discours éducatifs notamment les manuels scolaires des cours d'éthique et les manuels d'instruction militaire, tandis que du côté du sujet, l'accent sera mis sur les lettres et les journaux intimes des soldats. nous posons que ces discours créent des effets d'évidence grâce aux modalités de non-propositionnalité (connotations, effets rhétoriques, images et métaphores) et de multi-modalité. comme ces mécanismes idéologisants servent principalement des enjeux identitaires et légitimateurs, ce sont la présentation de l'autre et l'auto-présentation qui se trouvent au cœur de cette enquête. les notions comme la formule, le concept et le slogan, mais aussi les métaphores, proposent un format intéressant pour étudier des collocations avec impacte sociopolitique. les nouveaux outils informatiques, surtout lexico- et textométriques enrichiront et faciliteront l'approche des grands corpus.


  • Pas de résumé disponible.