YUN Du-Seo (1668-1715). Un peintre lettré coréen entre tradition et modernité.

par Nae-yeong Paganini (Ryu)

Projet de thèse en Histoire de l'art

Sous la direction de Frank Muller et de Patrick Maurus.

Thèses en préparation à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales – Perspectives européennes (Strasbourg) depuis le 09-12-2010 .


  • Résumé

    Ma thèse aura pour sujet l'art de du-seo yun (1668-1715), peintre et lettré coréen, dont l'oeuvre marque une rupture avec l'art et la société néo-confucianistes dominants de son époque. contrairement à la formation intellectuelle de la majorité des lettrés contemporains, celle de notre auteur se situe au croisement de deux civilisations majeures : la chinoise et l'européenne. l'oeuvre de du-seo yun est en effet fortement liée au courant des 'etudes pratiques' (sirhak), audacieuse tentative de réforme du néo-confucianisme. sa peinture, qui n'est pas la peinture des 'peintres-artisans' (janginwhaga) - même si elle est en partie liée avec celle-ci - n'est pas non plus seulement une classique 'peinture des lettrés' (mukinwha), mais un renouveau de cette dernière, lui faisant emprunter des voies inédites, qui deviendront par la suite prédominantes, celles du 'paysage réaliste' (jin-gyeong sansuwha) et de la peinture de genre. cette thèse étudiera le corpus des peintures et des dessins de du-seo yun, en confoquant aussi ses écrits critiques, et sera sa première monographie hors de corée. elle analysera, d'autre part, le contexte de naissance et de développement de cette oeuvre, en s'intéressant en particulier au rapport de celle-ci avec le premier mouvement d'ouverture du pays à l'occident, à la fin du 17e et au 18e siècles.


  • Pas de résumé disponible.