La sculpture médiatique du corps.

par Tanguy Riou

Projet de thèse en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Karine Berthelot-Guiet.

Thèses en préparation à Paris 4 depuis le 03-12-2010 .


  • Résumé

    Penser la 'sculpture' médiatique des corps, c'est comprendre la manière dont les médias en dessinent les contours et éprouvent quotidiennement les formes. c'est aussi de manière plus générale analyser l'action de faire défaire la corporéité comme moyen de redéfinition continue du corps. l'objet corporel, dans l'espace médiatique est rarement exploité comme tel, brut. si tant est qu'il existe une représentation brute du corps. lorsqu'il est dit 'au naturel' sans l'artifice supposé de la pose ou une quelconque déformation/scénarisation, il existe un travail qui, si l'on observe finement, laisse des traces évidentes. il semble y avoir sophistication dès lors que l'on travaille le corps. c'est l'exagération de ce soin (et par la même la construction graduelle de nouveaux systèmes normatifs), et l'ampleur prise par ce travail de contrainte et de maitrise du vivant qui mobilise mon attention. a propos de la contrainte, il semble se développer au delà des invariants universellement connus (axes structurants de la représentation d'un corps sain : tonicité, vigueur, jeunesse, bonne condition physique...) d'autres critères distincts témoignant d'un sentiment de maitrise du vivant tout aussi accompli. la minceur théorisée par baudrillard dans la société de consommation était une étape vers le déplacement desdits critères. les traces de l'empire de la volonté et du regard social sur la matérialité du corps sont alors bien présentes et l'action sur le corps est une marque de résistance et de singularité : 'serait-ce qu'en société de surconsommation (alimentaire), la sveltesse devient un signe distinctif en soit?' il en existe aujourd'hui tout un nouveau faisceau qu'il serait intéressant d'analyser. le corps est plus que jamais soumis à l'effet des modes et des cycles consuméristes et marque dans sa chair leur versatilité. il semble naître aujourd'hui un grand nombre de modèles hybrides de corporalité issu du croisement d'influences artistique, consuméristes, philosophiques. quels sens sont construits par ces entités?


  • Pas de résumé disponible.