L’enseignement du français en Syrie à l’époque actuelle : approche didactique

par Samah Eleter (Reukbi)

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Olivier Soutet.

Thèses en préparation à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Sens, texte, informatique, histoire (Paris) (equipe de recherche) depuis le 16-11-2010 .


  • Résumé

    Bien enseigner pour bien évaluer et bien évaluer pour bien enseigner, voici les deux chemins qui réunissent « apprenant/enseignant » autour d’un apprentissage parfaitement accompli. L’enseignement du français à l’époque actuelle (2004-2016) a pris plusieurs dimensions en Syrie, ayant tour à tour une place très importante, importante, et moyennement importante. Les lacunes principales observées dans l’enseignement du français dans ce pays sont la non-prise en compte des besoins langagiers de l’apprenant et, par conséquent, une méthode et une méthodologie inadaptées, l’absence d’environnement francophone, la domination de la langue maternelle (l’arabe), l’incapacité de l’enseignant en psycholinguistique, le manque de motivation des apprenants et l’apparition modeste de l’aspect ludique dans les séances d’apprentissage. L’analyse de ces lacunes a pour but de chercher à les combler et de mettre les résultats au service de l’apprentissage du français en Syrie. Les solutions proposées sont mises en œuvre pour être le plus adaptées possible et à la portée de chaque enseignant et futur/enseignant syrien.

  • Titre traduit

    Teaching French in Syria at the present time : didactic approach


  • Résumé

    To teach well for evaluating well and evaluatingwell for teaching well, here the two ways whichjoin together “learning/teaching” around aperfectly accomplished training. The teaching of French at the time current (2004-2016) took several dimensions in Syria; in turn very important, important, fairly important. The principal gaps observed in the teaching of French it are not taken into account of thelinguistic needs for the training and,consequently, a method and a methodologymisfit, the French-speaking absence ofenvironment, the domination of the mother tongue “Arabic” and English, the incapacityof the teacher in psycholinguistiqueet the lack of motivation and modest appearance of the ludic aspect. The purpose of the analysis of these gaps is to seek to fill them and to put theresults at the service of the training of French.The suggested solutions are put in work to be the most adapted possible and close to each teacher and future/teacher.