Viktor Petrovitch Astafiev, un écrivain ruraliste ?

par Jean-François Rousselet

Projet de thèse en Études slaves

Sous la direction de Évelyne Enderlein et de Michael Meylacq.

Thèses en préparation à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Humanités (Strasbourg) depuis le 29-10-2009 .


  • Résumé

    Inséparable de la pensée politique, sociologique et philosophique russe, le thème rural évoluera en fonction des évènements politiques jusqu'à la naissance d'une prose ruraliste dans les années 60-70 du xxe siècle. viktor petrovitch astafiev est habituellement classé parmi ceux que l'on appelle les écrivains du village, ces ruralistes qui, comme v. bielov, vl. solooukhine, v. choukchine, v. raspoutine et d'autres encore, ont, pendant cette période, affirmé les valeurs éternelles de la russie : attachement à la terre, fidélité aux normes morales fondamentales, respect des liens familiaux et communautaires... mais si bon nombre de ces ruralistes ont transformé les thèmes de la prose rurale en mode littéraire, utilisant au passage beaucoup de clichés et de protestations contre la défiguration de la terre - mère, astafiev, lui, décrit un mode de vie en train de disparaître. il adopte par là une position originale et se démarque de ses contemporains et des exigences du pouvoir. il s'intéresse à l'homme du peuple en qui il voit un être fort sur le plan moral et spirituel. sa prose est toujours traversée par une réflexion sur notre vie, sur le destin de l'homme sur terre et dans la société, sur ses principes moraux et spirituels, sur le caractère du peuple russe. pensant qu'il y a un lien intuitif et irrationnel de l'homme avec le monde de la nature, astafiev considère que toute atteinte au monde environnant est un signe d'atrophie du sens moral, la perte par l'homme du sens de l'humain. utilisant une langue riche aux accents lyriques puissants, fortement teintées de classicisme, ce qui le distingue de celle des autres écrivains ruralistes, il nous fait découvrir tout un pan sibérien de la littérature russe. le sujet est en ce sens tout à fait novateur car astafiev est très peu connu et étudié en france, et ses oeuvres ne sont que partiellement traduites.


  • Pas de résumé disponible.