Le passage impossible ? de la protestation a l'emergence de nouveaux mouvements sociaux en egypte et en iran : kefaya et le 'mouvement vert'.

par Louis Racine

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Farhad Khosrokhavar.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 22-11-2009 .


  • Résumé

    Dans l'aire d'extension de l'islam, la démocratie fait figure d'exception et l'intégrisme religieux s'épanouit dans des sociétés où la modernité et le développement n'ont pas réalisé toutes leurs promesses. dans cet espace, l'egypte et l'iran jouent un rôle capital aux plans démographique, culturel et économique. par ailleurs, ces deux pays offrent au moyen-orient l'exemple de pays autocratiques aux stratégies de maintien différentes. les deux mouvements choisis pour former la base de ce travail comparatif ne sont pas similaires, mais semblent dessiner deux stades dans la réaction des sociétés face à un pouvoir autoritaire. le mouvement vert qui s'est formé en juin 2009 en réaction au ‘coup d'etat électoral' du gouvernement ahmadinejad a pris une ampleur inédite depuis la révolution de 1979. l'ampleur des manifestations iraniennes n'a pas d'équivalent en egypte mais le mouvement kefaya a semblé constituer un exemple pertinent malgré sa désagrégation. plusieurs de ses caractéristiques présentaient des similitudes avec le cas iranien : l'opposition frontale au pouvoir en place, son architecture composite et ses pratiques de manifestation et de médiatisation. a travers les cas de kefaya et du mouvement vert en iran ce projet de recherche tente de penser un double passage : celui du mécontentement populaire mais diffus à un mouvement de protestation contre l'ordre établi, et en parallèle la mutation de ce mécontentement en mouvement social. il faut souligner que ce passage s'inscrit dans le cadre de régimes politiques autoritaires qui utilisent massivement les moyens à leur disposition pour réprimer l'expression du désaccord. ainsi, la manifestation, le témoignage, l'organisation doivent être interprétés selon les logiques de l'action collective.


  • Pas de résumé disponible.