L’humour pour écrire l’Histoire : : le dessinateur Forges face aux paradoxes de l’Espagne franquiste

par Olivier Ruaud

Projet de thèse en Études romanes spécialité Études hispaniques et hispano-américaines

Sous la direction de Florence Belmonte.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Langues, littératures, cultures, civilisations - ED 58 , en partenariat avec LLACS - Langues, Litteratures, Arts et Cultures des Suds, Laboratoire (laboratoire) depuis le 01-10-2009 .


  • Résumé

    En 1977, deux ans après la mort du général Franco, au coeur du processus transitionnel, le dessinateur Forges publie les Historiciclos, une histoire de l'Espagne franquiste en bandes dessinées. Se basant sur un corpus de la Presse du Mouvement, le dessinateur joue ironiquement avec les aspects officiels et officieux de l'Histoire qu'il questionne. Au-delà de la dimension historique, ce travail est également l'occasion d'explorer différents procédés, graphiques et textuels, visant à relever la gageure de la représentation humoristique d'une dictature de presque quarante ans

  • Titre traduit

    Humour, a tool to write History : : forges and the contradictions of Francoist Spain


  • Résumé

    In 1977, two years after General Franco has died, in a transitional process Forges,a drawer, published comics in Los Historiciclos, a story of Spain under Franco’s regime. Resuming on a lack of information or simply disinformation, the drawer ironically plays with official and non-official aspects of the history he relentlessly questions. Beyond the historical aspects he emphasises, this work is also the opportunity to explore different narrative technics, either graphic or textual so as to challenge, with humour, Spain under almots 40 years of Franco’s dictatorship